Voyages

Traversée du Canada vers l’Ouest: Jour 6 sur la route et à Jasper

Lorsque j’ai vu le message d’une collègue qui se cherchait une partenaire de roadtrip pour partir dans l’Ouest canadien, je n’ai pas hésité une seconde à lui témoigner mon intérêt. Comme vous le savez, ou vous le découvrirez, je suis toujours partante pour une nouvelle aventure! Je dois tout de même avouer que j’appréhendais la longue traversée vers l’autre côté du Canada, mais, dans la vie, il faut savoir affronter ses peurs. Depuis ma première visite en Alberta en 2018, je suis tombée amoureuse des Rocheuses canadiennes. Elles ont un effet apaisant sur moi, me font sentir toute petite et remettre les choses en perspective. À moins d’un mois du départ, nous avons préparé notre itinéraire pour aller prendre une bouffée de nature et de grandeur, en Alberta et en Colombie-Britannique. Voici donc une série d’articles faisant le récit de nos aventures à travers notre beau pays.

Faire la route pour se rendre à Jasper à partir de Banff ou de Lac Louise est une attraction en soi. En effet, la Promenade des Glaciers (ou Icefields Parkway) est un régal pour les yeux, bordée de chaque côté par des montagnes et des glaciers tous plus impressionnants les uns que les autres. Il est donc important de prévoir suffisamment de temps pour faire quelques arrêts sur la route. Des montagnes aux pics escarpés côtoient des sommets plus arrondis. Certaines sont tapissées de végétation et d’autres sont plutôt hostiles avec leurs parois rocheuses. Il est possible d’apercevoir des montagnes présentant des stries horizontales ou verticales à l’allure presque surnaturelle. Lorsque vous vous élancez sur l’autoroute 93, préparez-vous à vous en mettre plein les yeux! Cette journée-là, nous avons donc quitté le camping pour tentes du Lac Louise après le déjeuner, prêtes pour un programme constitué de panoramas stupéfiants.

  • Champ de glace Columbia et Orteil du Glacier Athabasca, Jasper, Alberta

Après environ une heure et quart de route, nous atteignons notre premier point d’intérêt : le Champ de glace Columbia,ou Columbia Icefield. À cet endroit, une petite randonnée permet d’atteindre « L’orteil du Glacier Athabasca » ou Toe of the Athabasca Glacier. Attention, c’est un endroit où il vente vraiment beaucoup (le phénomène vous sera expliqué sur place). Prévoyez donc une veste coupe-vent et un bonnet/bandeau, si vous avez les oreilles sensibles au vent. C’est une promenade d’intensité modérée, sur une surface sablonneuse/rocheuse, présentant un dénivelé moyen au commencement. Le site de Parcs Canada fait mention d’une randonnée de 1,8 km d’une durée de 1 heure 30 minutes, mais je n’ai pas eu l’impression que c’était aussi long… En atteignant l’orteil du glacier, il est très impressionnant de regarder derrière et de voir l’étendue du champ de glace. Jadis, le glacier recouvrait toute cette surface, mais recule un peu chaque année en raison du réchauffement climatique. D’ailleurs, au départ du stationnement, on peut apercevoir des affiches indiquant l’endroit où il se trouvait à différents moments du 20e siècle.

  • Chutes Sunwapta, Jasper, Alberta

Prochain arrêt : les chutes Sunwapta, où une petite promenade d’environ 200 m permet d’atteindre deux points de vue impressionnants sur celles-ci. Le premier donne l’occasion de les surplomber (voir la première photo) et le deuxième permet de s’en approcher au point de ressentir la fine bruine créée par la force des remous (voir la deuxième photo). Chaque fois que je me retrouve face à des chutes, je suis toujours fascinée et impressionnée par la force de l’eau, qui suit son chemin en faisant abstraction du reste…

Après cette petite visite, nous voilà de nouveau sur la route où nous avons eu la chance d’apercevoir un petit ours au bord de la route. Il était assis bien confortablement dans son buisson, probablement en train de grignoter des baies. Nous sommes bien contentes de l’avoir vu en voiture, et non en pleine randonnée! Peu de temps après, nous avons vu un wapiti traverser l’autoroute, devant nos yeux. Il a poursuivi son chemin, grignotant nonchalamment dans les buissons, ignorant la horde de voitures arrêtées pour le prendre en photo ou le filmer… Avant de poursuivre, je voudrais attirer votre attention sur la magnifique montagne en arrière-plan, même si la qualité de la photo n’est pas géniale (prise à travers un pare-brise, vous vous en doutez).

  • Point de vue « Chèvres et montagnes » sur la Promenade des Glaciers, Jasper, Alberta

Ce point d’intérêt ne figurait pas à notre programme officiel, mais quand j’ai vu le panneau annonçant son imminence, je me suis rappelé que le panorama de cette halte en valait la peine. Le paysage est hallucinant, mariant montagnes, rivière d’une couleur particulière et végétation. On ne se lasse pas de se perdre dans sa contemplation! Si vous êtes chanceux, vous aurez le bonheur d’apercevoir des chèvres de montagne, grimpant dans les endroits les plus abruptes et inusités. Il y a deux ans, la paroi était peuplée de ces mignonnes créatures, mais pas cette année… La photo de couverture de l’article a également été prise à cet endroit.

  • Dîner à la Jasper Brewery et balade dans le village, Jasper, Alberta

Arrivées à destination, dans le petit village alpin de Jasper, nous nous rendons sans plus tarder à la Jasper Brewery. L’estomac dans les talons, nous n’avions qu’une seule envie : nous régaler d’une bonne poutine. Nos recherches sur Google nous ont menées à cet endroit, qui semble bien prisé des habitants du coin. Sans vouloir n’offenser personne, je dois avouer que la poutine de l’Ouest canadien est vraiment excellente. Étant de grandes amatrices, nos attentes étaient très élevées, et nous n’avons pas été déçues! Pour digérer avant la randonnée, nous avons arpenté les petites rues du village, nous imprégnant de l’ambiance décontractée de l’endroit. Nous avons également longé la voie ferrée, bordée d’un côté par la ville, et de l’autre par les montagnes.

  • Randonnée de la Vallée des Cinq Lacs, Jasper, Alberta

Sous un soleil de plomb, nous nous sommes dirigées vers le point de départ de la randonnée de la Vallée des Cinq Lacs. Vu la chaleur, la motivation n’était pas au rendez-vous, mais la beauté de ce qui nous attendait a suffi à donner le coup d’envoi. C’est un sentier de 4,5 km, d’intensité modérée, se complétant en environ deux heures. Il y a plusieurs montées et descentes sur un sol sablonneux/rocheux, alors il est conseillé de porter de bonnes espadrilles ou des souliers de randonnée. Nous n’avons pas fait le sentier en entier, en raison de la chaleur. Nous avons commencé par la boucle 9a, à l’envers, pour voir les quatre derniers lacs, puis avons fait une partie de la 9b, assez pour apercevoir le premier. Le début de la randonnée est assez ardu, mais la vue du premier lac (donc le cinquième) nous a donné la motivation nécessaire pour poursuivre notre exploration. Le premier lac, le plus étendu, est aussi le plus difficile à apercevoir. En effet, le sentier ne passe pas très près du lac alors il faut emprunter de petits chemins secondaires pour s’en approcher.

  • Détente et baignade au Lac Annette, Jasper, Alberta

Après une journée au programme aussi chargé, sous une chaleur accablante, nous n’avions qu’une seule envie : plonger dans un lac et nous détendre sur ses berges. Après une petite recherche, nous voilà en direction du Lac Annette. Cet endroit semble majoritairement fréquenté par les habitants du coin, qui viennent y passer un moment en famille ou entre amis et se rafraîchir. Le fond de l’eau est sablonneux, la température de l’eau est agréable et l’ambiance est décontractée. L’endroit parfait pour reprendre des forces!

Ce soir-là, nous avons passé la nuit au Wapiti Campground avant de prendre la route le lendemain matin pour Whistler. Ce camping porte assez bien son nom, étant donné que j’ai croisé deux wapitis en allant me brosser les dents au bloc sanitaire, vers 23h15… Leurs petits yeux brillants me regardaient fixement dans la nuit, alors que j’essayais de garder mon calme et de continuer mon chemin.

Retrouvez-moi la semaine prochaine pour la suite de nos aventures, dans le joli secteur alpin de Whistler!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *