Image réunissant des articles zéro déchet dans la salle de bain: coton réutilisable, pains de savon, éponge de Luffa, etc.
Environnement, Mode de vie

Lingettes démaquillantes: Par quoi les remplacer pour être plus écologique?

Comme en témoigne la ligne éditoriale du blogue ainsi que les nombreux articles rédigés à ce sujet, il y a bien longtemps que j’ai entrepris un processus pour réduire mon impact environnemental. Un angle d’attaque qui ne manque jamais d’occasions pour s’améliorer est la diminution des déchets au quotidien. J’ai remplacé les lingettes démaquillantes jetables par une solution plus écologique il y a plusieurs années, mais je ne vous avais jamais fait part des possibilités qui s’offrent à vous si vous désirez sauter le pas également.

Quelques recherches sur le Web m’ont permis de constater, avec surprise, que le prix d’un paquet de 25 lingettes démaquillantes jetables peut varier entre 2$ et 12$. En plus de détourner une quantité significative de déchets des sites d’enfouissement, l’utilisation d’une solution réutilisable permet également de faire des économies sur le long terme. Si vous avez l’habitude d’en utiliser une à deux par jour, l’investissement pour une solution de remplacement durable sera rapidement rentabilisé.

Les trois premières options que je vous présente aujourd’hui sont entièrement zéro déchet. En effet, il s’agit d’articles qui arrivent à retirer tout le maquillage, et ce, sans avoir recours à des produits démaquillants. Les déchets liés aux lingettes démaquillantes sont donc éliminés ainsi que les contenants des cosmétiques, souvent en plastique. Ces solutions se révèlent aussi très pratiques en voyage, lorsque l’on cherche à réduire la taille de nos bagages ainsi que la quantité de liquide de nos trousses.

Les rondelles démaquillantes Jemako

J’ai découvert ces rondelles démaquillantes par hasard, alors que je passais la nuit chez une amie après une soirée. Comme je devais retirer mon maquillage, elle m’a tendu cette rondelle en guise de lingette démaquillante et j’étais plutôt sceptique que cela puisse arriver à tout enlever avec seulement de l’eau. Son efficacité est franchement surprenante, même pour le mascara! Si vous connaissez quelqu’un qui habite en Europe, vous devez lui demander de vous en commander. Petit conseil pour éviter qu’elles ne restent tachées: je les nettoie sommairement à l’eau et au savon après chaque utilisation, avant de les laver à la machine.

Les lingettes démaquillantes

Le fonctionnement de ce deuxième produit est semblable à celui des rondelles Jemako: il s’agit d’une lingette démaquillante qui retire tout le maquillage, en ajoutant simplement de l’eau. Encore une fois, je peux vous confirmer que ça enlève tout, vraiment tout (voir la deuxième photo)! Comme la lingette est plutôt grande, j’utilise une section par jour jusqu’à ce qu’elle soit prête pour un tour en machine. J’ai acheté les miennes il y a plusieurs années chez (feu) Sears, pour aussi peu que 3$ chacune, mais voici d’autres options:

Les éponges de Konjac 

Les éponges de Konjac, grâce à leur texture spongieuse, permettent une exfoliation en douceur de la peau du visage. Sans utilisation de savon ou de produit démaquillant, elles laissent la peau douce, lisse et débarrassée de ses impuretés. Il est toutefois possible de les utiliser en combinaison avec un gel ou une mousse nettoyante, si vous le souhaitez. Avant de l’utiliser, laissez-la se réhydrater sous l’eau, puis massez toutes les sections du visage au moyen de mouvements circulaires. Il est important de laisser sécher l’éponge entre chaque utilisation, en la suspendant avec la petite corde intégrée. Ce produit est végan, naturel, biodégradable et compostable en fin de vie. Vous en trouverez forcément une qui est adaptée à votre type de peau:

Peaux ternes:

Peaux normales à mixtes:

Peaux à tendance grasse et à problème:

Peaux sèches, sensibles et réactives:

Ces deux dernières propositions nécessitent l’utilisation de produits visant à retirer le maquillage, mais les lingettes démaquillantes sont tout de même détournées des sites d’enfouissement. Une étape à la fois vers un mode de vie plus zéro déchet!

Les lingettes pour bébés

Les lingettes pour bébés sont minces, très douces et conçues pour la peau sensible des nouveau-nés, alors pourquoi ne pourrions-nous pas les utiliser sur celle du visage? Je me suis procuré les miennes au Dollarama il y a quelques années et elles sont encore en excellent état. Afin de rafraîchir mon visage au réveil, avant ma routine de soins du matin, je les utilise avec de l’eau tout simplement. Vous pourriez aussi employer un démaquillant en crème ou une huile démaquillante, selon votre type de peau. Un “gant de toilette”, communément appelé débarbouillette au Québec, pourrait aussi convenir, mais la douceur, l’épaisseur et le format des lingettes pour bébés sauront vous charmer.

Les cotons réutilisables

Les tampons démaquillants réutilisables permettent eux aussi de détourner des sites d’enfouissement les déchets liés aux fameuses rondelles qui occupent plusieurs fonctions dans la salle de bain. J’ai d’ailleurs écrit un article complet à ce sujet. Ils sont beaucoup plus agréables à utiliser que leur version jetable comme ils sont plus résistants, en plus d’être plus doux pour la peau du visage. On peut utiliser les cotons réutilisables avec un démaquillant biphasé, une huile démaquillante, une eau micellaire ou thermale ou même pour appliquer une lotion tonique.

Voici ceux que j’utilise:

Voici d’autres marques dont les commentaires sont positifs:

J’espère que cet article vous aura permis de voir que plusieurs solutions de remplacement existent pour substituer les lingettes démaquillantes jetables, qu’elles soient entièrement ou partiellement zéro déchet. L’important est d’y aller à votre rythme et en cohérence avec votre mode de vie, mais aussi en fonction des besoins de votre peau. Protégeons la planète, une lingette à la fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *