J’ai assisté à l’ouverture de la boutique zéro déchet La Vitrine

Le samedi l1er mai dernier, j’ai eu la chance de me rendre à l’ouverture de la Boutique La Vitrine dans le quartier Saint-Sacrement, à Québec. Celle-ci offre un éventail de produits zéro déchet, écologiques et en vrac, autant pour l’hygiène personnelle que pour la maison.

Image réunissant des articles zéro déchet dans la salle de bain: coton réutilisable, pains de savon, éponge de Luffa, etc.

Lingettes démaquillantes: Par quoi les remplacer pour être plus écologique?

Un angle d’attaque qui ne manque jamais d’occasions pour s’améliorer est la diminution des déchets au quotidien. J’ai remplacé les lingettes démaquillantes jetables par une solution plus écologique il y a plusieurs années, mais je ne vous avais jamais fait part des possibilités qui s’offrent à vous si vous désirez sauter le pas également.

Hygiène dentaire: «𝑐𝑙𝑒𝑎𝑛» et zéro déchet jusqu’au bout des dents

Eh oui, même au niveau des dents, il y a de petits gestes que nous pouvons faire pour avoir moins de répercussions sur la planète, en diminuant notre production de déchets. Il est également possible d’être plus «clean» dans notre choix de produits afin de minimiser les conséquences néfastes sur notre santé, mais aussi sur l’environnement.

Filo: Une capsule nettoyante pour une maison et une planète propres

Depuis des décennies, nous nettoyons notre espace de vie avec les produits nettoyants vendus dans le commerce, sans nous poser davantage de questions sur les ingrédients qui les composent. Ceux-ci ne sont toutefois pas les plus reluisants si l’on s’attarde à leurs impacts sur l’environnement et même sur la santé humaine.

Femme aux cheveux blonds, vagués et en mouvement, de dos, et portant un t-shirt rayé noir et blanc.

Mes cheveux en sevrage pour devenir « 𝑐𝑙𝑒𝑎𝑛 »

Plus je m’informe sur le sujet, plus je cherche à diminuer mon utilisation de cosmétiques contenant des ingrédients aux noms douteux que l’on peut à peine prononcer. La communauté scientifique reconnait effectivement le caractère néfaste de plusieurs de ces molécules qui se retrouvent dans nos produits d’hygiène personnelle.