Voyages

Traversée du Canada vers l’Ouest: Jours 1 à 3 sur la route

Lorsque j’ai vu le message d’une collègue qui se cherchait une partenaire de roadtrip pour partir dans l’Ouest canadien, je n’ai pas hésité une seconde à lui témoigner mon intérêt. Comme vous le savez, ou vous le découvrirez, je suis toujours partante pour une nouvelle aventure! Je dois tout de même avouer que j’appréhendais la longue traversée vers l’autre côté du Canada, mais, dans la vie, il faut savoir affronter ses peurs. Depuis ma première visite en Alberta en 2018, je suis tombée amoureuse des Rocheuses canadiennes. Elles ont un effet apaisant sur moi, me font sentir toute petite et remettre les choses en perspective. À moins d’un mois du départ, nous avons préparé notre itinéraire pour aller prendre une bouffée de nature et de grandeur, en Alberta et en Colombie-Britannique. Voici donc une série d’articles faisant le récit de nos aventures à travers notre beau pays.

  • Jour 1 : Montréal, QC à Longlac, ON (1269 km, environ 14h)

Ça y est, c’est l’heure du grand départ! Dans un mélange de stress et d’excitation, nous prenons la route vers 6h20. La voiture est remplie, bien plus que nous aurions pu l’imaginer! Il en faut du matériel pour camper en autonomie complète en pleine nature sauvage… La route est belle, le soleil est au rendez-vous, le moral est bon. Sur la route, une succession de petits villages peuplés de maisons délabrées et laissées à l’abandon, donnant l’impression d’être abandonnés. Chaque fois, nous nous questionnons à savoir qui peut bien vivre aussi loin de toute civilisation. Malartic nous a particulièrement marqué, avec ses allures de ville fantôme à donner des frissons dans le dos. Première péripétie du voyage : se faire arrêter par la police de Val d’Or. Toujours un peu traître les zones de 50 km/h dans un village en bordure d’autoroute… Premier arrêt pour manger dans la ville (ou le village?) de Cadillac, en Ontario. La route dans cette province est longue et monotone, beaucoup de routes sinueuses, un paysage majoritairement plat, mais plusieurs beaux lacs d’un bleu profond. Après avoir repris des forces, alors que nous entamions notre dernière portion de route, une averse intense se déclare, nous forçant même à nous arrêter sur l’accotement quelques minutes. Bilan faunique de la journée : un chevreuil mort, un bébé ours qui gambade joyeusement dans la rue et des oiseaux à long cou (des hérons, peut-être?). Vers 21h30, nous sommes finalement arrivées à Longlac, une ville vraiment très calme. Nous avons planté notre tente dans un joli petit camping au bord de l’eau, le Riverview Campground. Le coucher de soleil, vers 22h, nous en a mis plein les yeux…

  • Jour 2 : Longlac, ON à Moosomin, SK (1347 km, environ 14h)

Alors que l’installation de notre tente Décathlon avait nécessité environ deux minutes top chrono la veille (deux secondes de montée, deux minutes pour installer les piquets), le démontage, lui, s’est avéré plus exigeant. Après avoir compris le principe, nous avons évidemment amélioré nos performances dès le lendemain. Vers 6h20, nous prenons la route, encore endormies après une nuit peuplée de bruits étranges. Après quelques heures, nous avons la désagréable impression de ne pas avancer… Malgré ce que l’on aurait pu penser, et ce que les gens disent, c’est la traversée de l’Ontario qui nous parait la plus longue, pour ne pas dire interminable. Au revoir l’Ontario, bonjour la Saskatchewan, en faisant un passage éclair au Manitoba, sans s’arrêter (pandémie oblige). Les routes sinueuses et vallonnées, bordées de lacs au bleu profond, cèdent la place à des champs à perte de vue, presque sans aucun relief. Bienvenue dans les prairies canadiennes! À l’horizon, seulement du plat, mais la route est belle et se fait assez bien. Le coucher de soleil devant nous est impressionnant et l’astre lumineux semble ne jamais vouloir s’en aller. Une fois le Manitoba traversé, vers 23h00, nous faisons un arrêt à la première ville rencontrée en Saskatchewan, pour y établir notre campement pour la nuit. Moosomin et le Fieldstone Campground nous semblent accueillants, malgré les toilettes/douches abandonnées en raison de la pandémie qui sont dignes d’un film d’horreur… Nous nous couchons pleines de motivation, en sachant que demain nous arriverons enfin à destination!

  • Jour 3 : Moosomin, SK à Calgary, AB (1029 km, environ 10h30)

Au réveil, après deux jours sans se laver, notre dévolu se tourne vers les douches gratuites du Co-op gas bar, trouvées grâce à l’application iOverlander (je vous en reparle dans un prochain article). Après une bonne douche bien chaude, nous nous sentons revivre et sommes fin prêtes à affronter la dernière journée de route! Cette troisième journée en cavale se déroule à merveille, malgré une petite frayeur quant à l’éventualité de tomber en panne d’essence… La musique country est à l’honneur d’un bout à l’autre des prairies, et je me surprends même à commencer à en apprécier le rythme. Nous sommes fascinées par la présence d’une succession de cimetières, situés en bordure de la transcanadienne. Plus nous progressons, plus le relief devient vallonné, de petites collines commençant à cohabiter avec les longues plaines et les champs à perte de vue. En nous rapprochant de l’Alberta, nous commençons à apercevoir des bœufs en pâturage libre dans les champs. Pour une deuxième fois, grande déception, nous nous retrouvons en Alberta sans même le savoir, sans aucun avertissement. Les puits de pétrole et les élevages bovins nous indiquent la couleur : nous avons bien fait notre entrée dans la province des énergies fossiles et du bœuf! Nous passerons la nuit à Calgary, dans un Airbnb*, avant de prendre la route vers Banff pour retrouver (enfin!) les Rocheuses canadiennes. Un bon repas asiatique, dégusté au bord de la rivière Bow, nous fait prendre conscience de la chance que nous avons d’être ici. Une bonne nuit de sommeil réparateur, dans un lit, et le vrai voyage commence demain…

*Suivez ce lien pour obtenir jusqu’à 70 $ CAD de réduction sur votre premier voyage. J’obtiendrai également 38 $ CAD de crédit sur ma prochaine réservation. #lienaffilié

Retrouvez-moi la semaine prochaine pour la suite de nos aventures!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *