Pierre de diffusion d'aromathérapie sur laquelle est inscrit "Positive vibes only" avec un arrière-plan d'arbres et de fleurs en été.
Mode de vie, Voyages

Survivre à l’été grâce aux huiles essentielles

Avec l’arrivée des beaux jours, j’ai eu envie de partager avec vous mes huiles essentielles favorites pour profiter de l’été sans trop de désagréments. L’adoption d’un mode de vie plus naturel s’est accompagnée du désir de minimiser, voire d’éliminer, l’utilisation de produits chimiques pouvant avoir des conséquences sur la santé humaine ou sur l’environnement. C’est pour cette raison que les solutions d’origine végétale (huiles essentielles, hydrolats et plantes) sont souvent l’un de mes premiers réflexes. Dès l’apparition d’un petit bobo, j’ouvre sans tarder le livre La bible des huiles essentielles, à la recherche d’une solution. Rédigé par une pharmacienne considérée comme la spécialiste mondiale de l’aromathérapie, Danièle Festy, ce livre est ma référence absolue. Je ne renie pas la médecine moderne, loin de là, mais si je peux éviter la prise de médicaments sans mettre en péril ma santé, il est certain que je vais privilégier cette option.

Recommandations sur l’utilisation des huiles essentielles

  • Il est important de savoir que les huiles essentielles ne conviennent pas à tous et en toutes circonstances. Consultez un professionnel de la santé (médecin ou pharmacien) avant toute utilisation, surtout si vous suivez un traitement médical.
  • Renseignez-vous toujours auprès de sources fiables et reconnues.
  • Les aromathérapeutes déconseillent l’utilisation des huiles essentielles sur les enfants de moins de 3 ans (Les Trappeuses).
  • Si vous êtes enceinte, allaitez ou avant d’utiliser ces alternatives naturelles sur un enfant, adressez-vous à un professionnel de la santé (médecin ou pharmacien), car certaines plantes pourraient provoquer des effets indésirables ou ne pas convenir à tous.
  • Avant d’appliquer une huile essentielle pure ou en mélange sur la peau, effectuez d’abord un essai avec une petite quantité, dans le pli du coude. En l’absence de  réaction indésirable après 30 minutes, procédez.

Pour toutes les contre-indications et les précautions liées à l’usage des huiles essentielles, le livre Ma bible des huiles essentielles est une source précieuse de renseignements.

L’aromathérapie à la rescousse de la saison estivale

Il y a deux ans, alors que je me préparais pour un voyage de camping backpack en Alberta, j’ai découvert que certaines huiles essentielles présentent des propriétés très intéressantes dans ce contexte. Même avec peu d’espace dans mes bagages, il était évident que quelques-uns de ces précieux flacons seraient également de la balade. Celles-ci peuvent être utiles autant en camping qu’à la plage, en pleine nature comme dans votre cour arrière, pour venir à bout de quelques petits désagréments estivaux. Au milieu de nulle part, alors que vous n’avez ni diffuseur ni électricité, une pierre de diffusion est un excellent moyen de propager des huiles essentielles dans un petit rayon autour de vous. Fabriquée dans un matériau assez poreux, souvent de la céramique, elle les absorbe pour ensuite les diffuser lentement. C’est une solution qui nous a été bien utile contre les moustiques voraces de l’Alberta et du Maine!

Éloigner les moustiques et les guêpes

Bien qu’ils soient généralement sans danger, les moustiques peuvent rapidement gâcher un moment en nature si leur présence se fait insistante. Pour les garder à l’écart, rien de mieux que l’huile essentielle de citronnelle de Java (Cymbopogon winterianus), qui peut être utilisée autant en diffusion qu’en application sur la peau. Pour cette dernière option, il est recommandé d’en appliquer sur toutes les zones exposées, car son action s’étend sur un rayon d’environ quatre centimètres. Puisque les huiles essentielles sont volatiles, répéter l’application toutes les six heures. La citronnelle peut également être vaporisée sur les vêtements et autres textiles, en diluant quelques gouttes de l’huile dans de l’alcool à friction du commerce (concentration de 50 %).

Huile essentielle de citronnelle, pierre de diffusion et solution d'alcool à friction contre les moustiques.

La semaine dernière, quelques visiteuses indésirables se sont invitées à notre « apéro balcon » et l’une d’elles a notamment réussi à s’infiltrer dans l’appartement… Ah les fameuses guêpes! Après quelques recherches pour dénicher une solution plus naturelle que les aérosols présentant des pictogrammes peu rassurants ☠, une s’est avérée plutôt prometteuse : le clou de girofle. Nous l’avons utilisé sous forme d’huile essentielle (Syzygium aromaticum), en appliquant quelques gouttes sur une pierre de diffusion placée au centre de la table. Nous avons également broyé des clous de girofle, que nous avons placés dans la boîte aux lettres. Les deux méthodes sont considérées comme approuvées, car très efficaces pour éloigner les guêpes!

Huile essentielle de giroflier, pierre de diffusion et clous de girofle pour éloigner les guêpes.
En cas d’attaque, survivre aux piqûres et leurs démangeaisons

Malgré tous vos efforts et votre bonne volonté, s’ils ont tout de même réussi à vous atteindre, voici la marche à suivre pour atténuer les effets désagréables d’une piqûre. Pour celles causées par les moustiques, araignées, guêpes, méduses ou scorpions, il n’y a généralement pas de danger, à moins d’y être allergique. Il est toutefois possible de ressentir des démangeaisons, de la douleur ou une sensation de brûlure plus ou moins intense. Le réflexe à avoir est l’huile essentielle de lavande aspic (Lavandula latifolia cineolifera), à ne pas confondre avec la lavande officinale/vraie (Lavandula angustifolia), qui devrait toujours vous accompagner lors de vos sorties en nature. En cas de piqûre, il suffit d’y appliquer directement une goutte de l’huile, le plus rapidement possible après l’incident, et de recommencer tous les quarts d’heure ou au besoin. Les Trappeuses proposent également une recette d’onguent anti-démangeaisons dans leur livre, qui est également un ouvrage que j’aime beaucoup consulter.

Huile essentielle de lavande aspic pour apaiser les piqûres.
Apaiser et guérir les coups de soleil

Bien qu’une protection solaire adéquate soit indispensable, il peut arriver à l’occasion que des coups de soleil surviennent. Si c’est le cas, votre meilleur alliée est encore une fois l’huile essentielle de lavande aspic. Si le coup de soleil couvre une petite surface, y appliquer quelques gouttes de l’huile pure tous les quarts d’heure, tant que la brûlure est vive. Diminuer la fréquence à quatre ou cinq fois par jour jusqu’à l’apaisement complet. Dans l’éventualité où le coup de soleil couvre une surface plus étendue, un mélange de ces hydrolats (attention, ce ne sont pas des huiles essentielles) sera plus aidant :

  • 10 ml d’hydrolat de camomille
  • 10 ml d’hydrolat de menthe poivrée
  • 10 ml d’hydrolat de lavande
  • 10 ml d’hydrolat de rose
Huile essentielle de lavande aspic, gel d'aloès et compresses pour apaiser les coups de soleil.

Imbiber une compresse de ce mélange frais et la déposer sur le ou les coups de soleil. Répéter l’opération tous les quarts d’heure jusqu’à l’apaisement complet. L’application de gel d’aloès pur, sans colorants ni additifs, procure un soulagement rapide grâce à son effet frais et à ses propriétés cicatrisantes et réparatrices.

Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé de remède à base d’huiles essentielles pour mieux vivre les chaleurs accablantes comme celles ayant eu lieu dans les derniers jours. J’espère toutefois vous avoir fait découvrir quelques solutions naturelles aux petites problématiques qui surviennent fréquemment pendant l’été. Pour ma part, j’ai toujours sous la main, que ce soit en camping ou en randonnée, mes précieux flacons de citronnelle, de giroflier et de lavande aspic!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *