Environnement, Mode de vie

Hygiène dentaire: «𝑐𝑙𝑒𝑎𝑛» et zéro déchet jusqu’au bout des dents

Jusqu’à maintenant, je vous ai parlé de la douche, de la routine beauté, de la cuisine, de l’épicerie et des déplacements dans un processus pour avoir moins d’impact sur l’environnement. Toutefois, il y a un sujet que je n’ai pas encore abordé: la routine d’hygiène dentaire. Eh oui, même au niveau des dents, il y a de petits gestes que nous pouvons faire pour avoir moins de répercussions sur la planète, en diminuant notre production de déchets.  Il est également possible d’être plus «clean» dans notre choix de produits afin de minimiser les conséquences néfastes sur notre santé, mais aussi sur l’environnement. On porte attention aux ingrédients des produits appliqués sur notre peau, mais il faut aussi faire preuve de prudence avec ceux qui se retrouvent dans notre bouche.

Ma routine de soins buccodentaires n’est pas parfaite, et ne le deviendra probablement jamais, mais je voulais vous démontrer qu’il existe plusieurs options possibles. Étant donné que je n’aime pas aller chez le dentiste, je me fais un devoir de prendre soin de mes dents comme de la huitième merveille du monde. Voici donc quelques-unes des solutions qui s’offrent à vous lorsque vous entreprenez de rendre votre routine d’hygiène dentaire plus respectueuse de l’environnement et de votre santé.

Étape 1. Le brossage des dents

Le choix de la brosse à dents

D’un point de vue environnemental, un premier changement serait de remplacer la brosse à dents en plastique par un modèle en bambou. Le caractère naturel de ce matériau lui permet d’être compostable en fin de vie, donc d’effectuer un retour à la terre une fois sa mission accomplie. Après avoir coupé la tête de la brosse au niveau des poils, direction la poubelle, il ne reste plus qu’à mettre le manche au compost. Les plus créatifs pourront lui donner une seconde vie, celui-ci jouant à merveille le rôle de tuteur pour les plantes. Le bambou possède un taux de renouvellement rapide, par opposition au plastique. Il atteindra donc sa maturité bien plus rapidement, contrairement aux combustibles fossiles ayant mis des millions d’années à se former (et qui, sous forme de plastique, mettent des centaines d’années à se décomposer). La montée du mouvement zéro déchet amène plusieurs compagnies à proposer leur version de la brosse à dents en bambou, pour une hygiène dentaire irréprochable. Je pense notamment à Ola Bamboo, à BKind, à l’Escale verte ou à Cocooning Love, pour ne nommer que celles-là. Si vous devez choisir une brosse à dents en plastique pour une raison ou une autre, il existe maintenant des modèles avec tête rechargeable. Il y a donc moins de plastique qui se retrouve à la poubelle, et vous y retrouvez les mêmes avantages.

Le choix de la pâte à dents, ou du dentifrice

Il y a deux aspects auxquels il est possible de s’attaquer lorsqu’il est question du dentifrice, communément appelé pâte à dents. Pour éviter d’ingérer des composés douteux sans le vouloir, on peut tout d’abord s’assurer de choisir un dentifrice plus naturel, ou même entièrement fait d’ingrédients d’origine naturelle. Une des molécules que je cherche désormais à éviter est le triclosan, qui agit à titre d’agent de conservation/antibactérien dans ce genre de produits. À un niveau élevé d’exposition, il peut présenter un risque pour la santé humaine, en plus de poser un risque pour les organismes aquatiques lorsqu’il est rejeté dans les égouts. Il existe plusieurs marques de dentifrice naturel, dont Nelson Naturals, Tom’s of Maine (en vente en pharmacie), Druide ou même Burt’s Bees. Si vous avez des doutes par rapport à un produit, vous pouvez également utiliser l’application Clean Beauty pour en faire analyser la liste d’ingrédients.

Lorsqu’il est question d’hygiène dentaire, il est également possible de s’attaquer à l’aspect zéro déchet de l’utilisation du dentifrice. Ce qui est génial avec cette deuxième option, c’est que bien souvent vrac et naturel font la paire. Pour ma part, pour simplifier le processus, je possède deux contenants que je vais remplir en alternance. Cela m’évite de devoir courir à l’épicerie en vrac lorsque mon tube est vide. Jusqu’à maintenant, j’ai essayé les marques Rose Citron et Bulles & Coton. Personnellement, la deuxième est ma favorite, car ses dentifrices moussent plus, mais tout est une question de préférences. N’hésitez pas à en essayer quelques-uns avant de trouver celui qui vous convient, à vous et aux besoins de vos dents. Étant donné que j’ai les dents sensibles et l’émail plutôt fragile, je dois en alterner l’utilisation avec la pâte à dents Sensodyne Pro-Émail. Et n’oubliez pas: faites de votre mieux pour être plus écologique, mais sans passer outre les besoins de vos dents!

Étape 2. L’utilisation du fil dentaire

Une autre étape de notre routine d’hygiène dentaire sur laquelle nous pouvons faire une différence est le fil dentaire, que l’on appelle soie dentaire dans le Canada francophone. Contrairement au fil traditionnel, généralement composé de plastique et donc difficile à dégrader, il existe maintenant des solutions de remplacement en fibres naturelles. Tout comme le bambou, cette soie dentaire nouveau genre peut être mise au compost après utilisation. Sa plus grande fragilité est honnêtement le seul désavantage que je lui ai trouvé jusqu’à maintenant. Offerte dans un contenant en verre réutilisable à l’infini, il ne reste plus qu’à y insérer une nouvelle bobine lorsque la précédente a disparu sans laisser de traces. Voici quelques marques qui offrent des options de fil dentaire plus écologique: Ola Bamboo, Eco loco ou Dental Lace.  

Dans votre processus pour avoir une routine d’hygiène dentaire plus respectueuse, gardez toujours en tête que le plus important est de faire de votre mieux, sans perdre de vue les besoins fondamentaux de vos dents. Le mouvement zéro déchet, malgré son nom un peu radical, nous invite tout simplement à faire de notre mieux en fonction des particularités de notre mode de vie et des besoins qui nous sont propres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *